09/01/2017

Petit lutin du Père Noël

Alors oui, je sais bien que Noël est derrière nous et que mon article arrive comme un cheveu sur la soupe mais je ne résiste pas à l'envie de partager mon petit bonnet de lutin de Père Noël avec vous. 
Qui sait, vous pourrez en avoir besoin l'année prochaine ?
Et comme ça, si vous ne savez pas tricoter, vous avez même un an pour apprendre à tricoter !! Si vous n'avez pas d'enfant à portée de main, vous allez même avoir le temps d'en faire un dites-donc. On pourra pas dire que j'anticipe pas vos besoins !! :)



Pour réaliser ce petit bonnet, tricoté en allers-retours, il vous faut 3 pelotes de laine (une rouge, une verte et une blanche), 8 marqueurs et des aiguilles taille 3. J'ai personnellement utilisé la laine Lambswool de chez Phildar. 

Mon petit lutin a 4 mois mais il paraît que c'est un beau gabarit donc mieux vaut vous fier au tour de tête pour savoir si ce bonnet peut vous convenir : 44 cm.
Je ne présente que cette taille dans mon article mais le principe de ce bonnet est simplissime donc je pense que vous n'aurez pas trop de problème pour le transposer à la taille de vos lutins.

Montez 108 mailles. 
Débutez avec la laine rouge. Tricotez 10 rangs en côtes 2/2 mais en commençant et terminant par 3 mailles endroit.
Continuez ensuite en jersey endroit. Tricotez 8 rangs avec la laine blanche, 8 rangs avec la laine verte, 8 rangs avec la laine blanche, 8 rangs avec la laine verte et encore 8 rangs avec la laine blanche. Au dernier rang avec la laine blanche, placez les 8 marqueurs de la manière suivante : 12 mailles, 1 marqueur, 12 mailles, 1 marqueur... et ainsi de suite.
Quand vous repassez à la laine verte, effectuez le premier rang de diminutions de la manière suivante : tricotez les deux mailles d'avant chaque marqueur ensemble ainsi que les deux dernières mailles du rang.
Continuez ensuite comme précédemment, 8 rangs de chaque couleur et à chaque premier rang de changement de couleur, effectuez les diminutions en tricotant ensemble les deux mailles précédant le marqueur et les deux dernières mailles du rang.
A la 7ième grosse bande blanche, tricotez le premier rang de la manière suivante : *1 maille, 2 mailles ensemble". 
Continuez les 7 rangs suivants en jersey sur ces 18 mailles restantes.
Au 9ième rang, toujours avec la laine blanche cette fois, tricotez ainsi : *2 mailles ensemble*.
Passez le fil dans les 9 mailles restantes et cousez les deux côtés du bonnet ensemble.
Il ne reste plus qu'à faire un pompon avec la laine rouge et à le coudre au sommet du bonnet.


Un petit sarouel, des petites chaussettes achetées 80 centimes à Babou et un joli petit tee-shirt (une ancienne collection d'Okaïdi trouvée par une amie au hasard des vides-greniers) ont complété la tenue. Pourquoi je précise tout cela ? Parce que je suis intimement convaincue qu'il suffit de pas grand chose pour embellir la vie et qu'on peut faire de jolies choses avec un tout petit budget. 


Et voilà, un adorable petit lutin ! (en toute objectivité, toujours !) 


Le beau pompon fourni a été réalisé par mon homme qui a senti la crise de nerf maternelle arriver le 24 Décembre après-midi. Alors que je m'acharnais sur mon deuxième essai de pompon en vain, il a pris la situation en main. Bon, il en a profité pour me chambrer au passage : "naaan mais tu sais faire des trucs de ouf en laine et tu n'es pas capable de faire un pompon ?!!" et bien oui, c'est un fait : je suis nulle en pompon mais genre archi-nulle !
Ce bonnet pour son premier Noël a donc été réalisé à 4 mains et ça, c'est chouette !


Je dois être prévisible parce qu'une amie nous a offert un petit body qui allait on ne peut mieux avec sa tenue ! La classe jusqu'au sous-vêtement :)


Sa marraine (la fameuse "jumelle" dont je vous parle souvent) a rajouté une jolie étoile crochetée au sommet de notre sapin. 


Elle a aussi réalisé un magnifique poncho au crochet tunisien. Encore une fois, on ne s'est pas concertées mais on dirait que c'était fait pour aller ensemble. Il est juste parfait jusqu'au moindre détail et super pratique pour tenir chaud lors des sorties en poussette. Ah ben oui, avec un bout de chou aussi mignon dans sa petite tenue, j'ai été obligée d'aller parader fréquemment au Marché de Noël... à moins que ce ne soit pour faire le plein de rougail saucisses et autres plats réunionnais... Le mystère demeure... 

 
Je pourrais prendre comme bonne résolution "rédiger mes tutos à temps" mais je ne suis pas sûre de la tenir, le lutin est farceur et aime se réveiller les nuits. Je vous souhaite donc une belle et joyeuse année 2017, avec des tutos de lapinous de Pâques en Juillet et des citrouilles d'Halloween en Décembre !!  



PS : si vous vous demandez d'où provient le joli bonhomme de neige crocheté de la première photo, il a été réalisé par la maman de mon homme et je vous laisse découvrir le reste de son travail sur sa page Facebook.

re-PS : j'avais promis un article avec une allusion à Rock Star, il arrive... Faut juste ne pas être pressé quoi ;)




06/12/2016

Nid d'ange

Ce modèle de nid d'ange m'a toujours fait de l’œil.
J'avais acheté le catalogue Phildar rien que pour lui (n°85, printemps-été 2013)
avec la ferme intention de le réaliser tôt ou tard.


Alors, même si je manquais de temps et que ce projet n'était pas des plus rapides, même si mon petit garçon a débarqué en pleine canicule, je tenais à réaliser ce coup de cœur de longue date qui ne m'est utile qu'à présent, avec l'arrivée de l'hiver. 


Un point tout simple à réaliser, juste des mailles envers et des mailles endroit  
qui forment ce relief que je ne me lasse pas de regarder.


J'ai choisi la laine Karisma de Drops pour réaliser ce modèle. Cette laine là ne m'a jamais déçue. Le nuancier est beau. Robuste, elle ne s'abîme guère au fil du temps. C'est incontestablement une de mes préférées !


L'intérieur n'est pas entièrement doublé.
Seule la capuche l'est et je peux vous dire qu'il y fait bien chaud là-dessous.


Sur le modèle, il y avait des broderies tout le long de la partie principale. J'avais prévu de les faire et j'ai laissé tomber. Je m'étais habituée à voir le nid d'ange sans et j'avoue... premiers mois avec bébé... difficulté à trouver du temps pour tricoter (et/ou dormir)... projet qui stagnait depuis des mois... Finalement, c'est bien sans... oui, c'est tout aussi bien sans ! :)


Hormis ça, je n'ai pas fait de grand changement sur ce modèle. J'ai laissé mon homme choisir les couleurs de la doublure et j'ai juste rajouté une petite perle en bois orange en haut de la capuche pour accentuer un peu l'aspect "ethnique".


Plié, ce nid d'ange est tout aussi beau.
La géométrie de cette capuche a quelque chose qui me fascine.



Pour le côté super pratique, il y a une fermeture éclair sur le côté, c'est parfait pour glisser bébé là-dedans et l'envelopper chaudement. J'ai trouvé mon bonheur en piochant dans la boîte de fermetures éclair de ma mère récupérées sur divers vêtements : une longue fermeture beige avec un petit R brodé qui me fait terriblement pensé au logo de Rock Star Games. J'aime bien ce petit clin d’œil. Après avoir joué au cow-boy dans Red Dead Redemption, je m'amuse maintenant à jouer aux indiens avec mon papoose.


En parlant de Rock Star Games, dans le prochain article, il y aura encore une petite référence à ces développeurs de jeux vidéos mythiques. J'y travaille... mais mes mains sont souvent maintenues loin des claviers en ce moment. 
Allez savoir pourquoi... 


21/11/2016

Panières au crochet.

Un petit article, tout simple, pour des choses toutes simples.


Quelques panières au crochet pour ranger cotons et lotions.  
Toutes deux issues du même modèle (disponible gratuitement sur Ravelry).


En ce qui concerne la laine, c'est un cadeau de la part de Christelle de Zôdio, suite à une animation chez eux pour le Blog'Z Day. Que faire avec deux pelotes de laine bien épaisse ? Une évidence : des corbeilles !
Les pelotes n'avaient pas d'étiquette donc je ne peux pas vous dire la marque mais à mon avis, vous devriez les trouver dans les rayons du Zôdio le plus proche de chez vous. Sans étiquette, j'ai fait au feeling pour le numéro de crochet : du 6 pour la blanche, du 10 pour la bleue.


Pour l'instant, elles servent dans le coin "change" du fiston mais je suis sûre qu'elles vont avoir plusieurs vies. Il y rangera peut-être des chaussettes ? des figurines ? des jouets ? des legos ? des cailloux ? des trésors ?


Il me reste encore deux pelotes Natura XL de DMC, souvenir d'une autre rencontre de blogueuses à Zôdio. Quelque chose me dit qu'avec des teintes aussi douces, elles vont elles aussi finir en petites corbeilles pour la chambre de mon petit ouistiti...



14/11/2016

Cardigan acidulé

J'ai toujours adoré tricoter de la layette et autres bricoles pour petits bouts de chou et maintenant que j'ai un adorable bambin a gâter directement à domicile, j'ai bien peur que ça n'aille pas en s'arrangeant tout ça... Promis je vais faire en sorte que ce blog ne devienne pas un défilé de layettes mais aujourd'hui, je viens tout de même vous présenter mon petit cardigan aux teintes acidulées

C'est la première chose que j'ai tricotée pour mon fiston. J'ai commencé par un classique : le puerperium cardigan, disponible gratuitement sur Ravelry et un délice à tricoter !!  Pas de couture, pas de difficulté particulière, pas besoin de se concentrer plus que ça. Juste le plaisir de laisser gigoter ses doigts en rythme. 


J'ai choisi une laine de chez Rozetti, 100 % acrylique mais diablement douce. Je l'avais achetée il y a des lustres pour faire une paire de chaussettes. Je l'ai retrouvée en faisant un peu de rangement dans mon stock et j'ai pensé que ces teintes pleines de fraicheur iraient très bien pour un nouveau-né.
Ce cardigan se tricote de haut en bas, le corps puis les manches. Comme c'était une laine à rayure, il a fallu bien réfléchir et anticiper les soucis de raccord pour qu'au final, on y voit que du feu.
 
Il me restait un brin de laine. Il a été transformé en bonnet assorti.  


 Pour parachever cet ensemble, une petite paire de chaussons avec la laine Lambswool de Phildar. 


 De la laine d'agneau et des boutons-moutons, c'était le minimum pour un bébé de tricoteuse ;)


02/11/2016

Mini gâteaux aux Carambars

Qui dit Halloween, dit "sucre" et "blagues idiotes" et donc dit "Carambar" bien entendu !!! Un classique indémodable.
Aujourd'hui, j'essaye de faire perdurer la magie de ma fête préférée en partageant avec vous la recette idéale pour les goûters d'Halloween mais qui est aussi valable les 364 autres jours de l'année.

Ingrédients nécessaires :
- 20 Carambars au caramel (5 de plus pour les plus gourmands) et autant de blagues pourries
- 100 g de beurre
- 10 cl de lait
- 100 g de sucre
- 3 oeufs 
- 150g de farine
- 1 sachet de levure chimique 

Faites fondre à feu doux 20 Carambars dans une casserole avec le beurre et le lait. Pendant que ça fond doucement (mmmmh la bonne odeur !!), mélangez œufs et sucre, puis ajoutez la levure et la farine.
S'il vous reste du temps, lisez quelques bonnes vieilles blagues. En bonne tricoteuse, j'ai forcément remarqué LA blague à base de mouton et de laine...


 Mélangez les deux préparations et c'est déjà fini !


Versez la pâte homogène dans des moules. Si vous avez choisi l'option des plus gourmands, coupez les 5 autres carambars en petits morceaux et dispatchez-les dans les différents moules (ou dans un seul et unique grand moule). Perso, je trouve ça tellement dur à couper un carambar que je me passe souvent de cette étape. 
Pour la cuisson, tout dépend de la taille de vos petits contenants. Le mieux est de préchauffer votre four à 180° et de surveiller. Approximativement comptez 20 ou 30 minutes.
Vous pouvez également verser la pâte dans un grand moule à cake, prévoyez alors 40 min dans un four préchauffé à 180°.


J'ai ressorti du placard des moules à formes trouvés chez Zôdio l'année dernière.


Quand aux petits chats, je les ai de longue date, je ne saurais dire d'où ils viennent. Gifi, La Foir'Fouille ? En tout cas, ce genre d'enseignes où je trouve toujours un truc dont je n'ai pas besoin mais qui est forcément complétement essentiel ;)


Du coup cette année, c'était invasion de chats dans la cuisine ! 
(et certains ont des têtes étranges ^^)





Ces gâteaux ont la belle couleur des carambars. 
Ils sont un peu craquants à l'extérieur, moelleux à l'intérieur.


Bon appétit !!




31/10/2016

Les petits chaussons d'Halloween

S'il y avait une chose qui avait de l'importance à mes yeux, c'est bien le premier Halloween de mon bout de chou !


Il faut dire que je ne vis que pour les Halloweens présents et futurs. J'avais même acheté ces deux petites chauve-souris vampires y'a des années, en me disant "Ooh si un jour, j'ai un enfant, j'lui ferai des petits chaussons en laine avec ces boutons-là pour son premier Halloween !!". Je sais, c'était beaucoup anticiper mais elles étaient trop craquantes pour passer à côté ! Elles attendaient donc sagement dans leur cercueil-boîte à boutons que des petits petons passent à portée de crocs...


Quant aux chaussons, je les avais déjà en tête. Je voyais de l'orange potiron et des rayures, noires et blanches évidemment. Je n'avais plus qu'à les réaliser.
Heureux hasard des visites de dépôts-ventes, j'ai trouvé ce petit haut cet été. J'étais comme une folle !! Un tee-shirt en 3 mois avec un joli crâne rigolo, des rayures, de l'orange. Tout ce qui m'évoque les pirates, Tim Burton, les citrouilles et la famille Addams... tout ce que j'aime quoi ! Je le savais, ça irait trop bien avec mes chaussons !! (même si je les avais pas encore tricotés... anticipation qu'on vous dit...)


Depuis un petit sarouel beige est venu compléter la tenue.
Mon petit bout sera à l'aise et détendu de la couche là-dedans
et une chose est sûre, il va faire fondre mon cœur marshmallow de maman !!  
Avec son bidon dodu sous ses rayures et son visage joufflu, il a vraiment un petit côté Pugsley Addams :) 
 

 Mon homme, lui, a sorti son plus beau tee-shirt !
(même que c'est moi qui l'ai acheté dans une petite boutique au pied de la cathédrale clermontoise)  

Parce que les premiers mois on est mi-parents, mi-zombis, mais complétement fans de Walking Dead !!  

  
En ce qui me concerne, j'ai fait sobre cette année. Faute de temps, je me concentre sur l'essentiel : les câlins, les câlins et encore les câlins !! Je me suis donc contentée de ressortir mon snood Mister Jack que vous connaissez déjà. Je porte également un tee-shirt noir customisé par bébé à base de régurgitations blanchâtres du plus bel effet ! :)


Mais comme Halloween, ça se fête !!, j'ai pris le temps de fouiner dans mes anciennes notes pour vous offrir le modèle de ce snood en téléchargement gratuit sur Ravelry. Le tuto est succinct, il n'y a pas d'échantillon, pas de longues explications mais je suis sûre que cette grille vous permettra d'arriver à vos fins.


Le chat de son côté, il se drape dans les couleurs d'Halloween et dans son indifférence vis à vis du bébé. 
En somme, il oublie ses malheurs dans son plaid préféré loin de la chambre du petit hurleur. 


J'ai déjà commencé à anticiper les prochains Halloween... Avec mon homme, on a même déjà une liste de costumes établie sur plusieurs années pour le petit crapaud. J'avoue, j'ai hâte de le voir grandir et de préparer plein d'Halloweens avec lui !! mais en attendant, on va s'attacher à savourer celui-là.

 Et sur ce, je vous laisse. 
J'aimerais justement avoir le temps de faire un peu de pâtisserie avant que le petit diablotin ne se réveille ! :) 


Joyeux Halloween à tous !!!