30/09/2013

Les sanglots longs des violons de l'automne...

... blessent mon cœur d'une langueur MONOCHROME


Certains jours, tout votre univers se pare des mêmes teintes. 


Le bonnet rouge à torsades enfin fini !
Commencer, avancer puis repérer des erreurs, défaire des rangs, laisser en plan, recommencer, refaire des erreurs, tout défaire et finir d'une traite. Comme quoi, quand on commence du mauvais pied, parfois il faut savoir ne pas insister et tout défaire.



Epais et douillet, réalisé en Partner 6 de Phildar, teinte Pavot et en vente ici



La mosaïque qui avance à pas de fourmis.



Les crêpes, accompagnées de confiture de fraises du jardin ou de glace rhum-raisin.

(et disons le, c'est une tuerie!! Chat en a encore la moustache qui frétille mais on lui a expliqué : "le rhum, c'est pas pour les petits chats!") 



Le petit-déj automnal. 
Compote avec les pommes du marché, les poires de Normandie de ma soeur et avec les prunes sauvages de chez mes parents. Mais, ya toute ma famille là dedans?!! C'est pour ça que c'est aussi bon :)



Quant au moustachu, l'automne (ainsi que le printemps, l'été et l'hiver) ça l'épuise!!



24/09/2013

Le "Ginny's Cardigan" enfin devenu un "Claire's Cardigan"




Ce gilet, je l'ai découvert sur le blog d'Alfafa et ça a été le coup de cœur immédiat. Ce modèle créé par Mari Chiba, je le trouve parfait!!

Je suis donc partie en quête de ce modèle et ça n'a pas été simple de me le procurer. J'ai remué ciel, terre et tout le web. Quand j'ai enfin eu le graal entre les mains, j'ai sauté de joie! Et après la joie est quelque peu retombée quand j'me suis frottée à la traduction... et elle a complétement disparu quand je me suis confrontée au motif du dos...
Et finalement à force de persévérance (et 3 saisons de Downton Abbey plus tard, merci TMC*), ça y est : il est mien! 
Je peux vous dire que j'ai ronronné de bonheur quand je me suis glissée dedans la première fois.



J'adorais les poches sur le modèle et finalement je ne les ai pas faites parce qu'une fois sur moi, je les trouvais trop hautes. Peut-être qu'à force de voir le gilet sans, j'avais fini par l'aimer comme ça et ne plus pouvoir l'imaginer autrement.


Pour la laine, j'ai choisi une teinte très proche de celle du modèle d'origine qui se trouve être une de mes couleurs fétiches. C'est la laine Karisma (Drops) teinte "vert".


Dans les petits changements apportés au modèle, j'ai allongé les manches de quelques bons centimètres pour les mettre à mon goût. J'aime les manches qui servent presque de mitaines, ça m'évite de tirer dessus sans arrêt et de déformer tout le tricot (et j'aime aussi les chouettes ^^) 




Pour le motif du dos, je conseille à quiconque voudrait se lancer dedans de faire un petit brouillon avant. Je ne suis pas du genre à faire des échantillons et des brouillons mais là, à force de défaire des rangs, j'me suis dit que ça s'imposait pour bien s'imprégner du motif. 


Et pour garder l'esprit nature et brut jusqu'au bout, j'ai acheté des boutons en bois, tout simples...
Hormis les manches et les poches, j'ai suivi scrupuleusement le modèle. Je l'adore mon gilet mais j'avais imaginé l'encolure plus basse en voyant les photos... donc il se peut fort que dans l'avenir j'en refasse un (comme quoi, on y prend goût), plus décolleté et cette fois ci, ça sera couleur moutarde!

* pour être aussi tout à fait franche, j'ai tricoté devant les 3 saisons de Downton Abbey mais pas que... Si j'aime boire du thé en levant le petit doigt, j'ai aussi un goût prononcé pour les films de seconde zone. Donc, une partie de ce gilet a aussi été tricoté devant "Méga Python versus Gatoroïd", "l'attaque du requin à deux têtes" et autres joyeusetés... parce que comme ils le disent si bien dans "Escale à Nanarland" : le pire n'est jamais décevant!

16/09/2013

Les étapes d'une mosaïque

Des heures de travail résumées en moins d'une minute. 

Je vous propose ce timelapse très bref pour vous faire découvrir en musique les différentes étapes de la construction d'une mosaïque : 

- la découpe et le collage des tesselles
- le jointoiement (mot barbare pour dire "la pose du ciment")
- l'essuyage et le polissage
- le vernissage


Le timelapse est un peu "artisanal", c'était une première tentative, un premier test en vue d'un autre projet (affaire à suivre...) mais ça reste plus parlant que de longs bla-blas.
Je vous conseille de cliquer sur le "entre tus manos" en haut de l'encadré de la vidéo pour visionner la vidéo directement sur YouTube. Vous aurez la possibilité ainsi de voir la vidéo en meilleure qualité et en plus grand.



Et voici le résultat final :





Vous l'avez vu apparaître sous vos yeux et si vous l'imaginez bien chez vous, ce tableau est actuellement en vente dans ma boutique




13/09/2013

Yarn Bombing à Clermont (partie 2 : vue d'ensemble)


Attention, attention, je crois que je vais battre le record du post le plus long avec cet article...
Je m'apprête à vous présenter les autres arbres de ce Yarn Bombing Clermontois de 2012 dans l'ordre dans lequel ils étaient placés dans l'avenue.
Pourquoi le faire un an après? eh beh parce qu'à l'époque ce blog n'existait pas ^^

Accrochez vous à vos chaussettes en laine, c'est parti!


Arbre #1 ou l'origine du monde 
(je précise que les noms donnés aux arbres dans ce post ne sont pas les noms "officiels", c'est juste les petits noms que je leur ai donnés pour m'y retrouver)


Si le titre et ces photos ne vous ont pas suffi à comprendre la thématique de cet arbre, ce qui est suspendu aux branches devrait vous aider.


 Arbre #2 "le tout-petit/tout-joli"


A la grande loterie des numéros d'arbre, certaines sont tombées sur des maigrichons et à mon avis, c'était pas forcément les plus simples à habiller.


Arbre #3 "l'arbre aux fleurs"



Cela dit en passant, le magasin Dalbe situé derrière est un vrai lieu de perdition pour moi. Et pour en revenir à l'arbre, quelques gros plans pour voir tout cela plus en détails. 


Ci-dessous : le tricot à la fourche.
Cette technique est une grande inconnue pour moi. Le résultat m'épate.



Arbre #4 "notre arbre"
 

Plus de détails sur cet arbre dans l'article prédédent.

Arbre #5 ou l'arbre de la couturière masquée et de Ccile-Et-Laine


A gauche : du tissage? non du tricot!
A droite
: du tricot? non du tissage! 


On voit l'arbre de plein pied sur la photo suivante, derrière l'arbre au chat.


Arbre #6 "l'arbre au chat"


Marie, son chat, sa muse.  
On en est toutes là non? En tout cas, la version crochet de son chat est réussie! 


Arbre #7 "l'arbre des leadeuses"

Et oui, il faut bien des supers nanas pour superviser tout ça et gérer toute l'organisation, voici leur arbre! 



 Arbre #8 "l'arbre aux pompons"


Dieu s'est dit "tiens, celui là je l'aime bien, j'vais mettre un petit coup de lumière dessus" ;)

 
Arbre #9 ou l'arbre Totem
 

Je lui trouve des airs de totem indien à celui là et j'aime bien sa mèche folle feuillue. J'trouve que ça lui donne un air sympathique cet épi rebelle :) 


 Arbre #10 "l'arbre Arlequin"



Arbre #11 ou l'arbre des vendeuses Phildar

Elles ont hérité d'un arbre bien biscornu, difficile à habiller... 
 

Et au passage, une belle vue d'ensemble de l'avenue...

Arbre #12 ou la passion des Auvergnats pour les vaches Salers



Juste sublime! 



Arbre #13 "l'arbre aux rayures"

 
Arbre #14 ou l'arbre qui voulait être une femme



Cet arbre, je le trouvais fascinant. Des formes assez féminines, comme un corset qui se dessine à l'arrière, des spirales burtoniennes, des grelots suspendus... 


Arbre #15 "l'arbre des lycéens"



Arbre très dense et parfumé, oui parfumé! :)
De nombreuses inscriptions sur la thématique du bois : "touche du bois", "tête de bois", "dans la vie faut bûcher"



Arbre #16 ou l'arbre qui n'aimait que le blanc


Certaines n'ont pas voulu de la laine proposée et ont préféré puiser uniquement dans leur stock personnel. Et voilà, un arbre blanc, tout en crochet, tout en finesse, assorti à la façade du Musée Bargoin.

 Cet arbre a été réalisé par A voir etc, Emilie et Jocelyne. 


Arbre #17 ou l'arbre aux poissons d'Emsoe
 

De jolis poissons se baladent au milieu des anémones. J'adore son aspect "mousseux"
Réalisée en solo, chapeau!


Voilà, la visite des arbres est finie!
 
Bravo ami lecteur d'être arrivé jusqu'ici!
Et si en plus, tu as remarqué qu'il n'y avait que 17 arbres au lieu de 18 comme promis, tu mérites une médaille.

J'avais en effet oublié qu'un arbre avait été coupé en cours de route...
Mais pour me rattraper, en cadeau bonus, les grilles et la façade du musée, "yarn bombées" elles aussi :) 


Les grilles du Musée Bargoin


Des mètres et des mètres d'écharpe ont été tricotés...
Et la couturière masquée s'est chargée de les tricoter à même les grilles



Les lieux d'expositions
 
Comme vu sur la toute première photo, les colonnes du Musée se sont parées de carrés en crochet.
Idem pour le Centre Blaise Pascal.


La fontaine située à côté du musée a été habillée et un banc qui trainait par là aussi. Plus rien ne les arrête! Mobiliers urbains, planquez vous, elles arrivent!!!


Voilà, ce post est bien long mais je ne voulais oublier personne puisque tout le monde s'est investi et a dépensé beaucoup d'énergie autour de cet énorme projet.
Et encore, je n'ai pas parlé des vitrines qui exposaient des textiles, des textes, des merveilles, du défilé de mode en plein air, de la sculpture végétale dans le parc et de l'exposition en elle même...

Venez faire un tour à Clermont en septembre 2014 pour le prochain FITE :)