26/05/2014

[DIY] le gâteau de Kiki, la petite sorcière


Il y a quelques jours de ça, j'ai re-re-re-re-re-regardé Kiki la petite sorcière, un petit chef d’œuvre de Miyazaki que j'aime bien regarder quand j'ai besoin de me ressourcer.
Vers la fin du film, vient la scène où la grand-mère offre à Kiki un magnifique gâteau en chocolat...





J'ai beau avoir vu cette scène mille fois, là quand j'ai vu ce gâteau, deux neurones se sont connectés et ont interagi avec l'estomac qui a validé le projet, bref j'ai pensé à ça :


Et là, un frisson d'excitation a parcouru mon corps quand j'ai réalisé que j'avais en tête ma version du gâteau de Kiki et que j'allais pouvoir tenter de la mettre en œuvre.



Illico presto, j'ai mis de DVD sur pause et fait un petit imprim' écran pour avoir un support visuel. J'ai sorti le papier de cuisson, mon crayon de papier et ma gomme. Quelques traits sommaires suffisent... c'est une affaire vite pliée.



Reste ensuite à découper les contours 
et même si c'est pas mon étape favorite, ça se fait bien.

(astuce n°1 : tirer la langue ça aide, si! jvous jure!)


Les découpes étant faites, il faut s'atteler au gâteau. En matière de pâtisserie au chocolat, ma faiblesse c'est la reine de Saba. Je vous glisse la recette mais n'importe quel gâteau convient. Commencez par faire préchauffer votre four.



Faites fondre 100g de beurre avec 125g de chocolat. Puis ajoutez 250g de sucre, 125g de farine et 5 jaunes d’œuf. Battez les œufs en neige, incorporez les à la pâte.


Beurrez votre moule, versez la pâte et faites cuire à feu moyen 3/4 d'heure
Attendre...


Laissez le gâteau refroidir dans un coin, profitez de l'odeur de chocolat qui s'est répandue partout et maintenez à bonne distance toute personne (ou animal) voulant se jeter dessus avant que vous ayez fini votre déco. Étalez sur votre plan de travail la pâte d'amande. Placez vos modèles sur la pâte et découpez soigneusement votre forme.

(astuce n°2 : saupoudrez de sucre glace, ça évite que ça colle au rouleau à pâtisserie et à votre plan de travail)
(l'astuce n°1 est encore valable pour cette étape ^^)


Disposez les formes sur l'envers du gâteau et admirez votre œuvre.



J'aime bien le hasard des bulles de chocolat qui vient former une patte de chat à la surface de mon lait chaud :)
Et plaisir ultime, j'ai dégainé ma tasse Jiji achetée à la dernière Geek Convention! Oui, j'ai la même tasse que Kiki et ça, c'est la classe.




Mon Jiji à moi s'est joint à la fête... 




Voilà, c'est un gâteau sans prétention.  
- Pas besoin de s'enquiquiner à faire un glaçage sauf si vous êtes vraiment fan  de ça. Personnellement, je trouve ça joli, plus "pro" mais vite écœurant. 
- Pas de pâte à sucre à acheter. Il suffit d'avoir ce pain de pâte d'amande tricolore qui se trouve partout (voire qu'on a déjà au fond d'un placard, vous savez celui que vous avez acheté à Noël mais que vous avez pas eu le temps d'utiliser au final). Puis, la pâte d'amande, c'est rudement bon!
 C'est pas une œuvre de grand pâtissier, c'est la version ultra simplifiée mais néanmoins efficace du gâteau de Kiki. Juste de quoi s'offrir un petit clin d’œil sans y passer des heures :)

A vos spatules, bon ap' et à bientôt! 


24/05/2014

Les Eclats De Claire au marché des créateurs de Zodio.


Oui, c'est un titre qui fait un peu "Martine à la plage"... mais j'assume, d'ailleurs j'ai utilisé mon sac de plage pour apporter mes affaires, il y avait juste moins de maillots de bain et plus de pinces japonaises.



Mais revenons-en au début de l'histoire, il y a quelques mois, le magasin Zodio m'a invité à participer au marché des créateurs le 17 mai dernier. J'ai accepté avec plaisir, évidemment!
Seulement les semaines précédant l'expo, j'ai eu plusieurs ventes coup sur coup, ce qui est toujours une bonne nouvelle en soi mais ça m'a plongé dans la version créatrice du "j'ai plus riiien à me meeeeeettre" soit le "j'ai plus riiiien à mettre sur mon staaaaaand"


Jusqu'au dernier moment, j'ai donc joué des pinces pour venir avec une nouvelle série de sous-mugs et rajouter un peu de piquant à mon stand. Si bien que le jour J, je suis passée à la seconde phase des crises existentielles soit "ça va jamaiiiis tout rentreeeeeeeer sur ma taaaaable".



Finalement ils m'ont rajouté des palettes, ce qui m'a permis de pouvoir installer mes grands tableaux, toutes mes mosaïques, un petit coin livres d'éveil, tout en gardant de la place sur la table pour pouvoir faire des mosaïques en live et expliquer aux curieux comment je procède pour réaliser mes tableaux. 
J'ai donc mis de côté les créations en laine, pas trop de saison. J'avais peur que des morceaux d'émaux viennent se loger dans la laine de toute manière.
Ma mère, venue en renfort pour l'occasion, m'a bien aidée dans mon installation. Quand on est pas habituée à ce genre d’exercice, avoir un œil extérieur et un avis critique, ça ne se refuse pas!
C'était mon baptême de marché (non virtuel) et même si j'avais anticipé pas mal de choses (caisse, liste des prix, étiquettes, book, nappes en tissu, cartes, matériel...) je me rends compte que j'ai encore des points à améliorer. Notamment ma rapidité d'installation ^^ 



Zodio, avant que je rentre dedans la première fois, ça m'évoquait surtout l'univers de la cuisine, la pâtisserie, les ateliers... mais une fois qu'on a visité le magasin, le mot associé devient alors COULEURS!!




Et là, c'est pas la classe de pouvoir assortir son PQ à sa cuvette?!


Bon là, ma mère et moi, en tricoteuses, on s'est mise à rêver à une grande étagère avec des corbeilles de toutes les couleurs remplies de laine ou du tissu de la même couleur que la corbeille... Le nuancier de la mort qui tue quoi! 

Toutes ces couleurs ont déteint sur moi, les sous mugs que j'ai réalisé durant cette journée en témoignant. Laissez moi encore un peu de temps et vous les retrouverez en boutique. Vous verrez, avec le ciment, ils seront encore plus jolis.


Par manque de temps (ou mauvaise organisation de ma part), j'ai pas pu découvrir le travail de toutes les créatrices comme je l'aurais voulu ce jour-là. Faut dire que ma meilleure amie a choisi ce jour là pour une arrivée en fanfare à la maternité, alors dès que j'avais une ou deux minutes de battement, je me jetais sur mon téléphone pour voir si j'avais des nouvelles...
Je vous montre mes découvertes et "coups de cœur création" du jour. 

Le premier coup de cœur, c'est les créations de Vero-créa, c'est adorable, c'est trop mignon bref, c'est kawaii! Elle a sa petite boutique sur A Little Market si vous voulez y faire un tour, c'est par ici.



Je vous laisse aussi admirer le travail de ma voisine de stand Mélissa Fée Mains : des bijoux tout en pâte fimo. Non ce n'est pas du bois flotté, c'est bien de la pâte polymère et moi, ça m'épate!
Vous pouvez retrouver sa boutique sur A Little Market ou sur Facebook.



J'ai découvert les créations de Artderien ou comment faire des sacs, des bijoux avec des capsules et de la récup' en tout genre. Bluffant! 



Envie de découvrir plus de créatrices? ya plus qu'à cliquer sur : 
- les jolies bagues en résine de la fée des bagues.
- les merveilles de la lave émaillée de artm.ateliers
- les bijoux spirituels et imprégnés de fantaisie de Syl-Marie-Créations.
- les meubles en carton d'Alexia Couderc
- la légèreté du scrapbooking de ScrappySevy
- les savons authentiques fabriqués par Les Belles Du Savon.  
- les créations en tissu de Ephraëlle Créations.
et j'en oublie...

Quant à l'équipe de Zodio : 
dynamique, hyper agréable, au top!! 
 Le lieu est particulièrement agréable et lumineux. On a été accueillies par un délicieux petit déj et cocoonées toute la journée. De quoi se sentir comme chez soi dans ce magasin aux allures de maisonnette.
Je vous laisse découvrir cette vidéo qui montre bien comme l'ambiance est vraiment terne et morose là bas ^^

Si vous avez la chance d'avoir un Zodio près de chez vous, n'hésitez pas à aller y faire un tour, vous ne le regretterez pas! 
Ils ont un rayon loisirs créatifs (mon gros point faible)... MAMMA MIA! De quoi créer plein d'envies et de nouvelles idées. 

A défaut vous pouvez aller flâner sur leur blog qui fait bouger la maison, un chouette blog participatif!

De mon côté, je vais réfléchir à la création d'un petit tuto pour venir illustrer le coin Mosaïque de leur magasin et bien entendu, je viendrai vous en parler! :)


Un GRAND MERCI à l'équipe de ZODIO pour leur invitation! 

et un au moins aussi GRAND MERCI à ceux et celles 
qui sont passés me faire un coucou.







15/05/2014

Un chèche, des ruelles et des gris, des roses, des beiges...


Ce chèche date de mes débuts de crocheteuse. C'est le tout premier projet hors amigurumi que j'ai tenté au crochet. Il fallait sans doute un coup de cœur suffisant pour oser m'aventurer dans autre chose que de la maille serrée. C'est un modèle Phildar, issu du catalogue n°024. Pour la laine utilisée, impossible de m'en rappeler... 



Il suffit de savoir faire des mailles en l'air, des mailles serrées, des mailles coulées, des brides, des doubles brides et savoir rabattre 3 brides ensemble. Et même en y connaissant que couic en crochet, avec de bons tutos sur la toile, on s'en sort... la preuve!


J'ai suivi scrupuleusement le modèle sauf pour les finitions. Dans le modèle original, il fallait crocheter un motif le long du chèche et ça ne me convenait pas, ça donnait un côté trop travaillé à l'ensemble. J'avais envie d'un aspect plus proche des chèches traditionnels. J'ai donc placé des mini franges à la place pour donner un effet plus négligé et plus roots.


Notez au passage, qu'il est toujours aussi funky de faire des photos avec ce diable moustachu dans les parages...


Il a beau faire soleil, à Clermont, on est jamais à l'abri d'un coup de vent surtout si on part un peu dans les hauteurs de la ville. Rien de tel alors que de se caler comme un lézard tout contre un bout de pierre volcanique... mais parfois ça ne suffit pas alors il vaut mieux avoir un bon chèche dans lequel s'enrouler.



Prendre un bon livre.
Battre le pavé gris et rosé de Clermont.


Trouver un banc bien exposé avec vue sur le Puy de Dôme.


S'installer.
Admirer les empreintes laissées par les hommes 
au milieu des pétales roses des marronniers.


et celles laissées par un chien
dans un passage piéton fraîchement posé


A Clermont, les murs ont des oreilles... 


... des visages...


... et de belles gravures. 


Pousser une porte d'entrée d'immeuble
peut nous dévoiler une belle mosaïque. 


Et la fragilité d'une inscription à la craie peut nous émouvoir 
au détour d'une ruelle. 



Clermont et moi, une grande histoire d'amour. 
C'est une ville magnifique pour qui prend le temps de la découvrir. Je sais que je suis loin d'avoir exploré tous ses recoins. De nombreux trésors m'attendent encore et cette perspective m'enchante. Je ne connais pas tout son passé et les graffeurs, les artistes de rues se chargent de me la modifier régulièrement, de me créer des jeux de piste et du mouvement.
Une histoire qui est loin d'être finie mais au moins, les présentations sont faites. Maintenant vous connaissez des bouts de mon Clermont et mon chèche, fidèle compagnon de mes "aventures" urbaines ces dernières années.