30/10/2015

Histoire d'Halloween pour faire peur aux petites pommes...


Dans le verger d'à côté, il y avait plein de petites pommes toutes mignonnes. Et l'une d'elle m'a pris à partie "Oui, y'en a marre, y'en a que pour les citrouilles en ce moment ! Nous aussi, on est toutes jolies, rondes et orange. Pourquoi personne nous invite au repas d'Halloween".
J'ai donc consolé cette petite pomme toute larmoyante et je lui ai proposé de venir, elle et ses quelques copines, à ma soirée. J'allais bien leur trouver une petite place...


Je leur ai préparé un nid douillet dans un saladier avec 80g de Speculos écrasés, 120 g de beurre en morceaux, 100g de farine et 30 g de sucre. J'ai travaillé cette pâte avec mes petites mains pour qu'elle soit assez homogène. Des gestes calmes et lents pour ne pas effrayer les petites pommes... 


Comme elles ne se doutaient de rien, j'ai pu les les attraper sans difficulté et dans une frénésie soudaine de violence, j'ai enlevé leur peau. Je les ai coupées en petits morceaux avant de les délaisser au fond d'un plat à gratin.


Forcément j'avais choisi d'en épargner une par pur sadisme.
Histoire de lire la terreur sur son visage... 


J'ai ensuite repris ma pâte irrégulière...


... et j'ai caché soigneusement mon crime en disposant les morceaux de cette pâte 
de façon à recouvrir toutes les pommes de mon plat. 


J'ai passé mon plat 40 minutes environ dans un four préchauffé à 180°. 
Le tout, toujours sous les yeux de cette pauvre petite pomme...
 

Finalement j'ai décidé de ne laisser aucun témoin, j'ai croqué petite pomme (saupoudrée de cannelle) avant de m'attaquer au crumble tiède (préalablement saupoudré de sucre et de cannelle, lui aussi). C'était plus sûr pour ne laisser aucune trace.
Le crime parfait !

 
Bon Halloween à vous tous !

Et ne laissez pas ces petites pommes toutes seules, invitez-les, 
elles sont d'excellente compagnie...


PS : je sais, vous pensez qu'il est temps qu'Halloween passe parce que tout ça commence vraiment à me monter au cerveau... et vous n'avez pas tort ! ;)

26/10/2015

[DIY] Mummy & Shrunken head


Alors je jouais à Zombie Pop pour tenter de me vider la tête (les zombies, on n'a rien créé de mieux pour vider les cervelles !), il me vint une idée... A voir toutes ces petites têtes rondes et rigolotes rebondir sous mes yeux, j'ai repensé à la conversation que j'avais eu avec La souris aux petits doigts au sujet des balles de jonglage au crochet... De là est née mon envie de me confectionner des balles de jonglage "Mummy"


C'est bientôt Halloween ! J'ai donc pensé à tous ceux et celles qui auraient envie comme moi de faire virevolter des têtes de momies et voilà : TUTO GRATUIT! Régalez-vous! 


Pour la balle "Mummy", vous avez besoin de 4 éléments
- Une balle
- Deux yeux : un grand et un petit
- Une grande bandelette
  
Pour crocheter la balle, choisissez la couleur de fil destinée à faire le peau de votre momie : beige, bleu pâle, verdâtre, jaune (selon l'état de décomposition de votre choix)
Vous êtes libres d'utiliser les fils que vous voulez, du moment qu'il se crochètent avec un crochet 3,5 pour obtenir une balle d'une taille adéquate. 

Commencez par un cercle magique de 6 mailles.  
Tour 1 : crochetez deux mailles dans chacune des mailles serrées (donc que des augmentations sur tout ce tour) = 12 mailles
Tour 2 : *1 maille serrée, 1 augmentation* (répétez de * à *) = 18 mailles
Tour 3 : *2 mailles serrées, 1 augmentation* (répétez de * à *) = 24 mailles
Tour 4 : *3 mailles serrées, 1 augmentation* (répétez de * à *) = 30 mailles
Tour 5 : *4 mailles serrées, 1 augmentation* (répétez de * à *) = 36 mailles
Tour 6 : *5 mailles serrées, 1 augmentation* (répétez de * à *) = 42 mailles
Tour 7 : *6 mailles serrées, 1 augmentation* (répétez de * à *) = 48 mailles
Tour 8 à 19 : crochetez une maille serrée dans chaque maille serrée. Pas d'augmentations, pas de diminutions. 
Tour 20 : *6 mailles serrées, 1 diminution* (répétez de * à *)= 42 mailles
Tour 21 : *5 mailles serrées, 1 diminution* (répétez de * à *)= 36 mailles
Tour 22 : *4 mailles serrées, 1 diminution* (répétez de * à *)= 30 mailles
Tour 23 : *3 mailles serrées, 1 diminution* (répétez de * à *)= 24 mailles
Tour 24 : *2 mailles serrées, 1 diminution* (répétez de * à *)= 18 mailles 
Tour 25 : *1 maille serrée, 1 diminution* (répétez de * à *)= 12 mailles
Tour 26 : *2 mailles serrées ensemble (donc que des diminutions sur tout ce tour-ci)* = 6 mailles.
Fermez votre balle et arrêter le fil. 


Pour crocheter les yeux, vous aurez besoin de laine noire et blanche.
Pour le premier oeil
- Commencez par faire un cercle magique de 6 mailles avec le fil blanc.
- Toujours en blanc, faites deux mailles dans chacune des 6 mailles = 12 mailles
- Changez de couleur, prenez le fil noir et faites *1 maille, 1 augmentation* = 18 mailles. 
- Fermez le cercle, coupez le fil (en laissant suffisamment de longueur pour pouvoir vous servir de ce fil pour coudre la pièce sur la balle ensuite)

Pour le deuxième oeil :
- Commencez par faire un cercle magique de 6 mailles avec le fil blanc.
- Changez de couleur, prenez le fil noir et faites deux mailles dans chacune des 6 mailles = 12 mailles
- Fermez le cercle, coupez le fil (en laissant toujours suffisamment de longueur pour la couture). 

Brodez un petit point noir à l'intérieur de la partie blanche de chaque œil, ça lui donnera l'air beaucoup plus "vivant". 

Pour la bandelette,  j'ai choisi de la faire au tricot, avec des aiguilles 3,5 et de la laine blanche.
J'ai monté 6 mailles et tricoté en jersey jusqu'à obtenir 80 cm de longueur.
Si vous préférez le crochet, vous pouvez tout aussi bien faire une chaînette de 80 cm et faire des rangs en mailles serrées en aller-retours jusqu'à obtenir une largeur satisfaisante. 


Assemblez ensuite les éléments entre eux. Avec une aiguille à laine, commencez par coudre les yeux. 


Puis placez la bandelette, enroulez-la autour de la balle tout en la cousant. Faites des tests avant pour savoir où vous allez. Passez au-dessus des yeux puis en-dessous, changez de direction en évitant toujours de recouvrir les yeux. 



Arrangez-vous pour finir de coudre la bandelette contre un autre morceau de bandelette en faisant un raccord, ça sera plus joli. Honnêtement cette étape n'est pas la plus agréable à faire, je dirai même qu'elle est "prise de tête" (ah ah quel humour !) mais bon, j'suppose que c'était galère aussi pour les égyptiens. 


Comme souvent, une fois lancée, on ne m'arrête plus. J'ai pensé à des têtes rétrécies et les balles de jonglage "Shrunken head" sont nées, construites sur le même principe. 



Elle est constituée de 4 éléments :
- Une balle
- Deux yeux de taille identique
- Une bouche


Pour crocheter la balle, prenez du fil beige ou marron clair et suivez le tuto présenté ci-dessus du tour 1 au 20. Au 21ième tour (deuxième tour de diminutions), changez de fil et poursuivez avec de la laine noire comme indiqué. 

Pour crocheter les yeux,
- Commencez par faire un cercle magique de 6 mailles avec du fil marron foncé.
- Faites deux mailles dans chacune des 6 mailles = 12 mailles
- Faites *1 maille, 1 augmentation* = 18 mailles. 
- Fermez le cercle, coupez le fil (en laissant suffisemment de longueur pour pouvoir vous servir de ce fil pour coudre la pièce sur la balle ensuite).

Pour la bouche, toujours avec du fil marron foncé, faites une chaînette de 10 mailles et crochetez une maille serrée dans chacune des mailles. Coupez le fil en laissant un peu de longueur pour la couture.


Pour l'assemblage, il vous suffira de coudre les deux yeux et la bouche. Toujours avec votre aiguille à laine, prenez du fil noir et brodez d'abord les yeux comme sur les photos. Avec le même fil, poursuivez en marquant les deux narines et descendez ensuite recouvrir la bouche de points de suture assez grossiers.


Vous pouvez rajouter des cheveux à votre tête. C'est un peu plus compliqué de jongler avec des têtes chevelues mais le rendu est sympa, on la distingue bien des autres balles dans les airs ^^


J'ai coupé des morceaux de laine noire de 70 cm de longueur, je les ai pliés en deux puis en 4 pour les passer (ensuite par le milieu) à l'aide d'un crochet sous les mailles de la balle, passez les brins de laine dans la boucle formée (aidez-vous de la photo pour essayer de comprendre ce que j'essaye de vous dire ^^).  


Vous pouvez lui laisser les cheveux en bataille, les nouer avec un bout de laine marron, pourquoi pas lui faire une natte, rajouter des perles en bois dans les cheveux ou un piercing au niveau des narines bref, laissez s'exprimer le styliste et coiffeur visagiste qui sommeille en vous ! :)


Vous pouvez remplir les balles de riz, c'est plus facile de jongler avec des balles d'un certain poids. Si vous les destinez à une autre utilisation vous pouvez les remplir de rembourrage polyester classique. 

 
Disposées au milieu d'un corbeille de fruits au moment d'Halloween, suspendues à une poignée de porte (pour dire "Bienvenue !"), accessoires pour costumes d'Indiana Jones, armes pour partie Chamboule-tout endiablée, plantées sur une pique en déco... 




 
Faites-vous plaisir ! Faites moi rêver ! :)


22/10/2015

Free Hugs

Parmi les trucs qui me trottaient dans la tête depuis un moment, il y avait : essayer un jour de créer une peluche de Facehugger au tricot. Pour ceux et celles qui n'auraient jamais vu Alien, c'est cette charmante bestiole qui a pour fâcheuse manie de sauter à la face des gens pour faire "câlin-câlin" et j'en resterai là pour pas vous gâcher le film... J'aime laisser planer un mystère qui j'espère vous donnera envie de vous ruer sur le film de Ridley Scott et toutes ses suites et dérivés... (Sachant que le tout premier et le 4 sont les meilleurs. Ça, c'est dit !)


Quand j'ai vu que Ghexia proposait un modèle gratuit de Facehugger sur son blog, j'me suis dit "Au diable le tricot ! Mon modèle taille adulte attendra, le sien est parfait !!". Je ne suis pas programmée pour savoir résister à ces minis choses toutes choupinettes.


Le modèle est simple, bien expliqué et hyper rapide à réaliser. Parfait, j'vous disais ! Ça a aussi été l'occasion de mettre en application les conseils de Ahookamigurumi (ou comment sa vidéo sur comment crocheter dans une chaînette a changé ma vie ^^). 
Je les ai faits avec des restes de laine Charly et Oxygène de Phildar. J'ai tenté plusieurs teintes, du beige au gris. Par contre la phase "blocage" s'est imposée. Les pattes tournicotaient dans tous les sens. J'ai même dû m'armer du fer à repasser et lancer un peu de vapeur dessus pour réussir à les défriser.


A les voir épinglés comme ça, presque je me ferais bien une deuxième vitrine. 
Après les papillons, les aliens !



Je les ai crochetés dans le but d'en faire une petite déco d'Halloween sympa. Il n'y a rien de tel que de découvrir un petit Facehugger dans son assiette pour mettre en appétit et bien commencer la soirée.
C'est pour ça qu'ils ont tous une teinte différente, pour que chaque invité ait le sien, unique.



J'aime beaucoup le rendu des mailles crochetées. 
Je trouve que ça donne un effet assez réaliste.


Je pense aussi que ça peut faire un très bon jouet pour nos fidèles félins. Encore plus fun qu'une souris! Bon, mon vieux matou n'a pas l'air convaincu mais ça c'est parce qu'il a perdu son âme de chaton il y a belle lurette.


J'ai bien tenté le combat mythique Alien versus mon Prédateur mais ça n'a pas été très épique... 


Alien 1- Prédateur 0

Mon chat est du genre bavard, de jour comme de nuit. Quand il se prend pour Pavarotti à 4 du mat', j'aime bien lui chanter du Dionysos : "Ta gueule le chat, ta gueule le chat, ta-gueule-le-chat !". 



Maintenant, la solution est toute trouvée : 
Hop, un petit lâché de facehuggers dans l'appartement, le tour est joué!



Hé, hé !  Avec un Facehugger sur la tronche, personne ne vous entendra crier...


 

19/10/2015

Une touche de "Burton" sur mon bonnet.


Un petit coup de cœur pour ce modèle de bonnet trouvé sur Ravelry : le Bulky Waffle hat


Simple, rapide, gratuit, texturé et unisexe : que demander de plus ?


J'avais besoin d'un bonnet noir qui aille avec tout mais je ne voulais pas non plus d'un bonnet "passe-partout". Comme je suis d'accord avec Ahookamigurumi : pas d'Halloween (ni de mois d'octobre) sans Tim Burton, j'ai rajouté 4 petits badges Mister Jack à mon bonnet.


Comme ça, c'est mon mien
Réalisé avec la laine Atout de Phildar.

 

En ce moment, les bonnets refont surface sur tous les blogs "Tricot" et ça tombe bien parce que l'opération Sakado recommence de plus belle ! Voir le joli modèle de la souris aux petits doigts ou celui tricoté par Perrin Pimpim ça donne forcément envie de tricoter... Et quand on s'est tricoté des tas de bonnets, qu'on en a offert à tous nos proches, autant en faire profiter des gens qui en ont vraiment besoin.
Je parle de bonnets mais bien sûr, écharpes, mitaines, vêtements chauds, denrées alimentaires... tout est bon à prendre !
Si vous voulez plus d'informations, vous pouvez consulter mon article de l'an dernier (en plus y'a d'autres modèles de bonnets faciles et rapides), leur site ou leur page facebook Sakado 63 pour ceux/celles qui sont du Puy de Dôme.

Cette année (avec une épaule toujours en ré-éducation... oui, toujours... ) c'est sûr, je ne vais pas être aussi efficace que l'an dernier. Une chose est sûre cependant, j'vais participer ! Recouvrir les gens d'amour, de laine et d'un peu de chaleur, c'est toujours un projet qui motive.


15/10/2015

Keep calm and call Batman.


Parfois (souvent dans mon cas), tout part d'un film de Tim Burton


Un bat-signal dans le ciel. De la neige. Neige? Sucre glace?...
Tiens, on dirait que Catwoman est intéressée... 

Et si je tentais de faire une version alternative/geek des classiques lunettes à la fraise? Puisque j'avais des emporte-pièces Batman, je pensais que ça allait être très simple de faire un bat-signal... mais non, comme ils avaient l'ovale autour intégré, ils ne pouvaient pas convenir à la découpe. J'ai donc utilisé mon emporte-pièce chauve-souris classique par défaut...


... et j'ai fait mes premières lunettes à la myrtille.


Comme souvent quand on choisit la facilité, on obtient pas le résultat voulu. Ça faisait des très jolies lunettes chauve-souris mais ça ne faisait absolument pas penser à un bat-signal.


Je laisse quand même l'idée sur le blog parce que je trouve que ça peut être une idée de dessert pour Halloween ou pour un dimanche-aprem-énième-visionnage-de-Dracula.


"Quelqu'un pour lécher le sucre-glace qui reste?"



"Tiens Catwoman, puisque t'es là, tu vas m'aider un peu. J'ai besoin d'un assistante." Pour faire les vrais bat-signaux, vous allez avoir besoin de choses assez simples : 
- 150g de beurre 
- 100g de sucre glace (+ celui que vous allez saupoudrer sur les lunettes) 
- 25g d'amandes en poudre
- 3 jaunes d’œufs  
- gousse de vanille en poudre (ou sucre vanillé à défaut)
- 300g de farine
- 1/2 sachet de levure chimique 
- pincée de sel
- confiture de myrtilles

Coupez le beurre en petits morceaux et malaxez-le avec le sucre glace, la poudre d'amandes, les jaunes d’œufs, la vanille, la levure et le sel. Mélangez bien et incorporez petit à petit la farine. C'est le moment de se défouler et d'activer un peu ses mimines. "oui Catwoman, si tu préfères te dérouiller les pattes sur les chevelus qui traînent dans la rue plutôt que sur ma pâte sablée, tu peux, mais franchement, tu m'es pas beaucoup utile là..."


En attendant que ce fichu félin daigne revenir à la maison, mettez la pâte au frais quelques heures sous un linge puis étalez-la sur votre plan de travail fariné. C'est la partie la plus délicate parce que cette pâte est assez friable. Faites-vous donc pattes de velours. Prenez votre temps et autant que possible essayer d'obtenir une pâte épaisse de quelques millimètres seulement. 


J'ai dessiné le logo de Batman qu'on voit dans la trilogie de Christopher Nolan. Vous pouvez aussi trouver des emporte-pièce Batman sans l'ovale autour (notamment sur Etsy). Moi, j'ai joué la carte de l'économie (et puis c'était un peu abusé d'acheter un troisième emporte-pièce Batman). "Hey Catwoman, c'est pas parce que je raconte ma vie que je te vois pas manger la moitié du beurre en douce!! Bas les pattes!"
 

Commencez par découper des ovales dans votre pâte. Disposez-les sur une plaque sur du papier sulfurisé et ensuite évidez la moitié d'entre eux à l'aide de votre modèle et de la pointe d'un couteau le Bat-logo.


Mettez votre plaque au four, préchauffé à 180°.


Patientez une quinzaine de minutes en ronronnant à côté du four.
Fiez-vous à l'allure de vos sablés qui doivent être légèrement dorés.



Laissez refroidir quelques instants puis saupoudrez de sucre glace les sablés évidés. Tartinez de confiture les sablés entiers. Posez ensuite délicatement les parties évidées sur les parties pleines.


Vous pouvez si vous préférez utiliser de la confiture de mûres à la place de celle à la myrtille.
Le rendu visuel sera sensiblement le même.



En théorie à ce moment-là, votre cuisine est en chantier le plus complet et vous me maudissez.
Oui, mais patientez encore un peu, avec tous ces bat-signaux, Batman va bien finir par arriver chez vous! (à moins que le Joker fasse des siennes à Gotham mais ça serait quand même pas de bol vu le mal que vous vous êtes donné...)


Maintenant ya' plus qu'à se se lécher les babines!
 "euh... Catwoman, c'est pas tout à fait ça que je voulais dire..."


Avec les quantités données, vous obtenez à peu près 9 bat-signaux


Si jamais Batman ne venait pas, vous pouvez donc toujours les grignoter en compagnie d'une bonne BD, devant un Burton ou un Nolan. Le bonheur, c'est simple en fait.


Comme j'ai le sens du dévouement, j'ai testé plusieurs recettes de lunettes pour vous en donner une que je trouve irrésistiblement fondante, pour que kiffe de geek/geekette rime avec papilles en folie. 
Si vous avez été attentifs et pas trop perturbés par les pirouettes de Catwoman, vous avez remarqué que vous n'avez utilisé que les jaunes d’œufs donc je vous renvoie à ce précédent article qui n'utilisait lui que des blancs d’œufs. Comme je dis souvent : rien ne se perd, tout se transforme en pâtisserie! :)


Bon appétit et à bientôt!

"Attention Bruce, je crois que vous avez encore un peu de confiture au coin des lèvres..."